3 missions principales du juge d’instruction

Le juge d’instruction est cette personne qui travaille sur des affaires pénales et qui s’assure que justice sera rendue. Si vous aspirez à ce métier, sachez qu’il y a des compétences que vous devez avoir comme avoir la maîtrise du Code pénal. Dans le même temps, vous devez savoir qu’il y a des tâches que vous devez également accomplir au quotidien. Découvrez dans cet article, 3 missions principales du juge d’instruction.

Diriger les enquêtes et les perquisitions

La première mission d’un juge d’instruction est de diriger les enquêtes et les perquisitions. De plus, sachez qu’il peut aussi s’occuper des écoutes téléphoniques. Ce juge peut ordonner plusieurs types d’enquêtes. Par exemple, s’il s’agit de mis en examen, il va demander une enquête de personnalité. Si le problème est lié à une situation sociale, familiale ou même matérielle, il va lancer une enquête sociale sur la personne.

Cependant, sachez que si vous devenez juge d’instruction, vous pouvez aussi ordonner des perquisitions et mettre sous scellé des documents ou objets. Lors de la demande de mise en liberté d’un supposé coupable, vous êtes le seul qualifié qui peut l’ordonner.

Par ailleurs, vous devez savoir que pour le devenir il y a des études et des compétences que vous devez avoir nécessairement. Vous devez avoir un Bac+ 5 en droit pénal ou en criminologie et intégrer une école de magistrature sur concours. Si vous voulez aussi connaître le salaire d’un juge d’instruction, consultez ce site.

Conduire un dossier et examiner les faits

En tant que juge d’instruction, vous avez aussi comme mission de conduire un dossier et d’en examiner les faits. En effet, vous êtes le seul qui puisse démêler le vrai du faux. Pour donc ne pas faire des erreurs et condamner l’innocent, vous devez bien mener vos enquêtes et analyser minutieusement chaque preuve. De plus, pour réussir à établir la vérité des faits, vous devez superviser toutes les enquêtes.

Pour ne pas donner un mauvais verdict, vous ne devez pas tenir compte de l’avis des autres par rapport à la situation. L’idéal est de vous baser sur les preuves du crime ou du délit. Ainsi, vous allez y arriver. Cependant, si vous rencontrez des difficultés à bien mener les enquêtes, vous pouvez aussi faire appel à des experts scientifiques ou techniques. Ces derniers pourront vous aider à mieux comprendre ce qui s’est passé sur la scène de crime.

Auditionner les témoins et conduire les interrogatoires

En plus de diriger les enquêtes et de conduire un dossier, vous devez aussi auditionner les témoins et conduire les interrogatoires. Vous devez savoir que le travail que vous avez choisi est un métier de contact. Lorsque les témoins seront mis en garde à vue, vous êtes le seul à mener les interrogatoires.

Cependant, sachez que vous devez aussi avoir les compétences d’un animateur d’équipe. En effet, vous êtes appelé à collaborer avec d’autres professionnels sur les enquêtes. Pour être au même niveau d’information que les autres, vous devez faire régulièrement des réunions de synthèse que vous allez vous-même diriger.

Lors d’un procès, vous avez un greffier qui vous assiste. Son rôle est de s’assurer du bon déroulement de la procédure. Aussi, il authentifie tous les actes que vous établissez.

Share